Les capteurs

Il existe, on l'a vu, divers composants passifs réagissant à une variation de luminosité (photorésistance...) ou de température (résistance à CNT...). Avec un peu d'astuce, on peut les utiliser pour réaliser des circuits de détection très simples: franchissement d'un niveau mini ou maxi, d'un seuil...

Les capteurs à semiconducteur (sensors, en anglais) sont des composants beaucoup plus évolués, qui offrent des performances remarquables en termes de précision et de fiabilité. Il devient des lors possible de concevoir des systèmes de détection ou de contrôle beaucoup plus sophistiqués. On peut même envisager de réaliser des appareils de mesure (thermomètre...).

On trouve plusieurs familles de capteurs (température, lumière, pression, champ magnétique, vitesse angulaire...), l'une des plus "riche" étant celle des capteurs de température. Certains schémas peuvent donner à penser, à première vue, que leur mise en oeuvre est très facile. En réalité, il faut bien avouer qu'elle est souvent un peu délicate, surtout si on recherche une grande précision et une parfaite stabilité du système...

Un schéma d'application du capteur de température LM35 est proposé aux amateurs avertis. Cliquez ici pour y accéder.