Énergie

On dit d'un système qu'il possède de l'énergie lorsqu'il est susceptible de produire un travail, par exemple: faire tourner une roue, allumer une ampoule d'éclairage, produire de la chaleur, ... On connaît plusieurs formes d'énergie: mécanique, calorifique, électrique, chimique, nucléaire, etc.

Les sources d'énergie sont multiples: le charbon, le pétrole, l'uranium sont bien connus, mais aussi le vent (qui fait avancer les voiliers et tourner les éoliennes, gratuitement!), le soleil (gratuit lui aussi!) lorsque ses rayons sont captés par des panneaux solaires, les fleuves sur lesquels on construit des barrages, etc.

La loi dite de conservation de l'énergie stipule que la somme totale d'énergie dans un système demeure constante: elle ne peut ni augmenter, ni diminuer. Cela signifie que l'énergie, à l'intérieur d'un système donné, ne peut que se transformer ou se transférer.

Par exemple, l'énergie chimique d'une pile se transforme en énergie électrique. L'énergie chimique du pétrole se transforme en énergie mécanique (ou cinétique) pour faire rouler une voiture. L'énergie électrique d'un moteur à courant continu se transforme en énergie mécanique (ou cinétique) pour faire tourner les pales d'un ventilateur.

Pour produire de l'énergie électrique, il faut donc transformer une autre forme d'énergie. Les centrales thermiques, hydroélectriques et nucléaires, pour ne citer que les plus grosses installations industrielles, produisent de l'électricité en transformant l'énergie potentielle contenue dans le charbon, l'eau retenue par les barrages ou les réactions dans le noyau de l'atome.

On peut aussi produire de l'énergie électrique, en moindre quantité, à partir de l'énergie chimique. L'électricité produite par une pile ou une batterie provient en effet d'une réaction chimique (ou électrochimique).