Des failles, encore des failles, toujours des failles…

Une faille affecte les puces Intel des 10 dernières années !
Un correctif provoque le ralentissement de Linux et Windows…
AMD, ARM, Amazon, Apple, Microsoft, Google ont corrigé leurs systèmes ou doivent le faire.

En savoir plus sur Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *